Auteurs & revues de presse

Said Aburish - portrait 

Saïd K. Aburish est né en 1935 dans le village biblique de Béthanie, près de Jérusalem. Il a fait ses études aux États-Unis, avant de devenircorrespondant pour Radio Free Europe et le Daily Mail. Conseiller pour plusieurs gouvernements arabes, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont une biographie remarquée de Saddam Hussein (Le Vrai Saddam Hussein) et une autre de Yasser Arafat. Il est mort le 29 août 2012 dans son village natal.

Pour en savoir plus, visitez le site qui lui est dédié.

Le vrai Saddam Hussein_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Yasser Arafat_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

 

Alexander Aciman

Alexander Aciman (né le 4 September 1990) est un auteur et journaliste américain. Il est connu pour avoir co-écrit aux côtés d’Emmet Rensin, l’oeuvre « La Twittérature ». Il contribue également à la rédaction du Tablet Magazine, Time magazine et The Paris Review.

La twittérature_small

 

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Massimo_D'Alema-portrait

Massimo D’Alema est né le 20 avril 1949 à Rome. Après avoir suivi des études de philosophie, il devient journaliste. En 1975, Enrico Berlinguer lui confie la direction des Jeunesses communistes. C’est à cette époque qu’il entame sa carrière politique, qui le mènera vers les marches du pouvoir. Nommé Premier ministre d’Italie en 1998 puis Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Romano Prodi de 2006 à 2008, il est aujourd’hui le président de Fondazione Italianieuropei et de la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS).

 VOIR LA REVUE DE PRESSE

                                                       

Serge Barbary est né à Paris le 7 juillet 1949. Après des études de cinéma à l’Université de Cambridge, il réalise des films documentaires et sportifs pour des chaînes de télévision israélienne, britannique et nord-américaine. Il est auteur et dialoguiste de scenarii de courts et longs métrage de fiction. Serge Barbary a baigné toute sa vie dans la haute société cosmopolite. Il a écrit un premier roman, Les misères d’un enfant gâteux (éditions Albin-Michel), et un recueil de poèmes, Le droitier contrarié (éditions Neptune). Après avoir vécu en Corse du sud, il s’est installé en Suisse pour y écrire ce premier roman autobiographique.

LHommeQuiAVenduSonNom_couv_456_ombre

David Berlinski-portrait

Philosophe et mathématicien, il est né à New York en 1942. Il a été professeur à Columbia, Stanford et Rutgers. Il vit aujourd’hui à Paris où il se consacre exclusivement à l’écriture. Il est l’auteur de nombreux romans et essais parmi lesquels figurent le Don de Newton et la Vie d’Albert Einstein (Simon & Schuster, 2001) et Une petite histoire des mathématiques (Random House, 2001).

La vie rêvée des maths_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Une brève histoire des maths_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Origines_small

Dieu n'est pas mort_small

Spirituelle, s’exprimant avec aisance, l’auteur Claire Berlinski est une journaliste américaine de 33 ans qui vit actuellement à Paris. Titulaire d’un doctorat de l’université d’Oxford, elle a vécu et travaillé à Bangkok, Vientiane, San Francisco et Washington DC. Elle parle couramment le français et s’applique de son mieux pour surprendre, ravir et choquer. Le talent littéraire est affaire de famille chez les Berlinsky : son père, David Berlinsky, est l’auteur du best-seller international « La Vie Rêvée des Maths ». La volubile, charmante et média-génique Claire Berlinski est actuellement disponible pour des interviews en français, avec ou sans la compagnie de son père francophone, David Berlinski.

Alias Selena Keller_small

Hesna-Caillau-portrait

Hesna Cailliau est diplômée de Sciences-Po Paris, experte à l’interculturel auprès des entreprises et à l’APM (Association pour le progrès du management.) Elle est également conférencière et auteur du Livre « l’Esprit des religions, connaître les religions pour mieux comprendre les hommes ».

le paradoxe - couv

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Jean-michel carré

Jean-Michel Carré, né en 1948 à Paris, diplômé de l’IDHEC (Institut des Hautes Études cinématographiques), a réalisé une cinquantaine de films documentaires et de fiction. Ses trois derniers films, « Koursk », « Un sous marin en eaux troubles » (Grand Prix du festival Figra 2005), « J’ai très mal au travail » (2006), et « Le Système Poutine » (prix Europa de Bertin 2007) ont été salués par la presse et le public.

Poutine_small

Thierry-chopin

Thierry Chopin, 35 ans, docteur en sciences politiques de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), est Directeur des études de la Fondation Robert Schuman et membre du Conseil scientifique d’EuropaNova ; il enseigne au Collège d’Europe ( Bruges), à l’Institut d’études politiques de Paris ( Sciences Po) et au Corps des Mines. Il a notamment publié La République « une et divisible » (Plon, coll. « Commentaire », 2002) et L’Amérique et l’Europe : la dérive des continents ? (Grasset, 2006).

Le bal des Hypocrites_small

 

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Alain-cirou

Journaliste scientifique, consultant et éditorialiste à Europe 1, dirige la rédaction du magazine Ciel et Espace et l’Association Française d’Astronomie. Il est régulièrement invité comme spécialiste sur les radios et les plateaux télévisés. Co-initiateur et co-présentateur de l’émission la « Nuit des étoiles » (France 2) de 1991 à 2003, il est co-auteur de plusieurs ouvrages L’Infiniment loin, Clés de voûte, Soleil noir

2012 La fin du monde n'aura pas lieu_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Tim Clissold-portrait

Tim Clissold vit entre l’Angleterre et la Chine avec sa famille. Il est analyste financier.

  • Mr China
    Octobre 2011 (date de parution originale : 2005)

Mr China_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

cohen-ronald-portrait

Ronald Cohen est l’un de ceux qui ont introduit le capital-investissement en Europe. À 26 ans, après de brillantes études à Oxford et à Harvard, il co-fonde la firme qui va devenir « Apax Partners ». Il préside aujourd’hui « Bridges Ventures » ainsi que le « Portland Trust », qui luttent contre la pauvreté en Grande-Bretagne, et tentent de contribuer par le développement économique au processus de paix au Moyen-Orient.

Le second rebond de la balle_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

jean-daniel-portrait

Fondateur, éditorialiste et directeur et directeur du Nouvel Observateur. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Refuge et la Source ; Le Temps qui reste ; La Blessure ; Avec Le temps et Soleil d’hiver.

Lettres de France_small

Jean Daniel, observateur du siècle_small

 

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Rédacteur en chef adjoint en charge de l’Europe pendant vingt ans au magazine le Point.

L'Europe en otage_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

jacques-delors-portrait

Jacques Delors, ancien ministre de l’Economie et des Finances de François Mitterrand, a présidé la Commission européenne de 1985 à 1995. Président fondateur de Notre Europe, il a récemment publié Mémoires (Plon, 2004).

L'Europe tragique et magnifique_small

 

marc-de-vos-portrait

Marc De Vos, né à Gand (Belgique) en 1970, spécialisé en droit social et en politique sociale après des études aux universités de Gand, de Bruxelles (ULB) et de Harvard, dirige aujourd’hui Itinera, un institut de recherche en politiques publiques basé à Bruxelles, et enseigne aux universités de Gand et de Curtin (Australie). Auteur d’ouvrages sur la mondialisation, l’emploi et l’Etat providence, il a été conseiller pour différents gouvernements et institutions politiques.

Les vertus de l'inégalité - Marc De Vos - Couverture

VOIR LA REVUE DE PRESSE

michel-dollé-portrait

Économiste et ancien rapporteur du CERC.

Peut mieux faire_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Journaliste, scénariste et écrivain, Dominique Eudes a été chef de la
rédaction à Paris Match de 1985 à 1998.

attrape-chance-couv

 

VOIR LA REVUE DE PRESSE

pamela-portrait

Pamela Druckerman, née en 1970 à New York, est une journaliste et écrivain américaine vivant à Paris.

L'art d'être infidèle_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

charles-duhigg-portrait

Charles Duhigg, Prix Pulitzer 2013, est journaliste au New York Times depuis 2006. Diplômé de Yale, ses enquêtes ont été couronnées de nombreux prix (George Polk Award, Sidney Hillman Award et Deadline Award, Loeb Prize, The Scripps Howard National Journalism Award, the Investigative Reporters and Editors’ Medal, etc.). Il a aussi été investisseur privé et coursier à vélo dans les rues de San Francisco.

 

Le pouvoir des habitudes_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Eppink Derk-Jan-portrait

Derk-Jan Eppink est né aux Pays-Bas en 1958. Après des études de droit à [‘université d’Amsterdam, il devient journaliste politique pour le quotidien hollandais NRC Handelsblad, puis pour le Standaard belge. Il travaille de 1999 à 2004 au cabinet du commissaire européen néerlandais Frits Bolkestein, puis de 2004 à 2007 avec le commissaire estonien Siim Kallas. Depuis 2007, il partage son temps entre Bruxelles et New York, où il travaille comme correspondant pour des quotidiens néerlandais et belges. Il se présente aux élections européennes de juin 2009. Elu, Derk-Jan Eppink, Néerlandais mais inscrit sur la liste belge du populiste Jean-Marie Dedecker a rejoint la nouvelle constellation du Groupe Eurosceptique parce que « c’est le seul groupe de centre-droit qui n’ait pas une approche fédéraliste de l’Europe ». Cet ultralibéral qui travailla aux côtés de l’ancien commissaire européen Frits Bolkestein veut s’engager « non pour des Etats-Unis d’Europe, mais pour une Europe unie des Etats ».

Petits secrets et grandes intrigues_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

ferguson niall

Niall Ferguson, né le 18 avril 1964 à Glasgow, est l’un des plus grands historiens britanniques. Professeur à Harvard et à l’université d’Oxford, ses travaux portent sur l’histoire de l’économie et de la finance. Il est l’auteur, notamment, du best-seller The House of Rothschild.

L’irrésistible ascension de l’argent_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Ferri Laurent-portrait

Laurent Ferri est né en 1972 à Lyon. Ancien élève de l’École des Chartes, il poursuit actuellement ses activités d’enseignement et de recherche dans une université américaine.

Ils racontent la mondialisation_small

Francis Fukuyama portrait

Francis Fukuyama, né le 27 octobre 1952, à Chicago, est un philosophe, économiste et chercheur en sciences politiques américain d’origine japonaise. Intellectuel influent, très connu pour ses thèses sur la fin de l’histoire, Francis Fukuyama est actuellement professeur d’économie politique internationale à la SAIS de l’Université Johns-Hopkins à Washington DC.

Le début de l'histoire_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Thomas Friedman - portrait

Thomas Friedman, 53 ans, grand éditorialiste au New York Times, a remporté le prix Pulitzer à trois reprises. Il est l’auteur de trois best-sellers, From Beiruit to Jerusalem (FSG, 1989, National Book Award dans la catégorie « Essais », considéré comme une approche définitive du Moyen-Orient), The Lexus and the Olive Tree: Understanding the Globalisation (FSG, 1999) et Paix des peuples, Guerre des nations (Denoël, 2003). Il vit à Washington.

La terre est plate_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

La Terre perd la boule_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Back in the USA_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

 

Merci_detre_en_retard_couv_456_ombre

VOIR LA REVUE DE PRESSE

philippe-gabilliet-portrait

Philippe Gabilliet est professeur de psychologie et de développement personnel à ESCP Europe (Paris), où il enseigne depuis plus de vingt ans. Ses travaux les plus récents l’ont conduit à étudier en profondeur
la capacité que nous avons à transformer notre vie en faisant en toutes circonstances le choix de l’audace et de l’enthousiasme. Il est l’auteur de Éloge de l’optimisme. Quand les enthousiastes font bouger le monde (2010), Éloge de la chance. L’art de prendre sa vie en main (2012) et de Éloge de l’audace et de la vie romanesque (2015), tous parus aux éditions Saint-Simon.

Eloge de l'Optimisme_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Eloge de la chance_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

l'art-de-changer-de-vie-couv

charles-glass-portrait

Charles Glass, né en 1951, journaliste et écrivain anglo-américain, vit entre Londres et la Toscane. Débutant en 1973 ą l’ABC News de Beyrouth, il couvre les conflits du monde entier : Kurdes, Timor Oriental, Érythrée, Rhodésie, Somalie, Irak et Bosnie-Herzégovine pour de prestigieux quotidiens et magazines anglais et américains : Time Magazine, Chicago Daily News, Guardian, Daily Telegraph, Independent. Pour l’ensemble de ses recherches et rapports d’enquźtes, il a reću l’Overseas Press Club et les prix Commonwealth (RU) et George Foster Peabody (USA).

Les Américains à Paris_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

lili gruber portrait

Journaliste italienne, ancienne présentatirce du journal télévisé de la Rai Uno, Lilli Gruber est l’auteur d’un best-seller, publié en 2003 chez Rizzoli, où elle raconte ses « Jours à Bagdad ». Élue députée européenne en juin 2004, elle est présidente de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les États du Golfe et membre de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

L'autre Islam Au coeur de l'univers chiite_small

marc halévy portrait

Né à Bruxelles en 1953, Marc Halévy,  physicien et philosophe français, a travaillé durant deux décennies dans l’équipe du Prix Nobel llya Prigogine. L’ouvrage de ce passionné de philosophie et d’histoire des religions réussit une éblouissante synthèse de cette double formation.

couv1elogeespritlibre

VOIR LA REVUE DE PRESSE

                                                       

Acheter l’ouvrage

Christopher Hitchens portrait

Écrivain et journaliste d’origine anglaise, il est né à Portsmouth, en 1949. Diplômé en philosophie, sciences politiques et sciences économiques du Balliol College d’Oxford cet anglo-américain  a été est successivement rédacteur et critique littéraire pour des journaux prestigieux comme The Atlantic Monthly, Vanity Fair, Slate, World Affairs ou The Nation. Volontiers qualifié d’« électron libre », il est notamment l’auteur à succès d’un best-seller sur Mère Teresa, publié chez Verso en 1995 et d’un ouvrage intitulé Dieu n’est pas grand, sur l’athéisme et la nature des religions en 2007. En 2010, frappé par la maladie il a voulu faire de sa mort une oeuvre: Vivre en mourant, ultime geste romanesque avant de s’éteindre le 15 décembre 2011 à Houston.

Les crimes de monsieur Kissinger_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Lettres à un jeune rebelle_small

tom holland portrait

Écrivain et historien britannique diplômé de l’université de Cambridge, Tom Holland, né en 1968 à Salisbury en Angleterre vit à Londres. Après avoir adapté pour la BBC et traduit pour Penguin les plus grands classiques – d’Hérodote à Homère en passant par Virgile – il a publié plusieurs ouvrages sur la fin de la République de Rome et l’avènement de l’empire perse. Rubicon, (Little, Brown, 2004), relatant le choc entre l’empire perse et les cités grecques au Ve siècle av. J.-C., a été son premier best-seller.

couv-tom-holland

VOIR LA REVUE DE PRESSE

julliard jacques portrait

Historien, directeur délégué de la rédaction du Nouvel Observateur, il est l’auteur de nombreux ouvrages historiques et politiques, parmi lesquels Autonomie ouvrière. Ce fascisme qui vient. La Faute aux élites, L’Année des fantômes, Rupture dans la civilisation et Le Choix de Pascal.

Que sont les grands hommes devenus_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Kaplan Lawrence F portrait

Rédacteur en chef chargé de la politique étrangère américaine du journal The New Republic, Lawrence F. Kaplan, 31 ans, est diplômé de la Columbia University et d’Oxford. Il collabore régulièrement au Wall Street Journal, au Weekly Standard et au Washington Post.

Notre route commence à Bagdad_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Kristol William-portrait

Directeur de l’hebdomadaire conservateur The Weekly Standard et analyste politique pour la chaîne de télévision Fox News, William Kristol, né en 1952, incarne l’âme de la droite fondée par son père, Irving. Diplômé de Harvard, il fut le directeur de cabinet de Dan Quayle, vice-président de Bush père. Il vit à Washington et anime, avec Robert Kagan, le think tank « Projet pour un nouveau siècle américain ».

Notre route commence à Bagdad_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

charles kupchan portrait

Expert au Council on Foreign Relations et professeur à l’université Georgetown, Charles A. Kupchan, quarante-quatre ans, est un des meilleurs géopolitologues américains. Diplômé de Harvard et ancien conseiller de Bill Clinton, il a publié un grand nombre d’ouvrages consacrés à la politique extérieure américaine. Il vit à Washington.

Comment l'Europe va sauver l'Amérique_small

bénédicte lapeyre portrait

Professeure en Relations internationales et diplomatiques au Collège d’Europe à Bruges. Elle a enseigné le français à la Commission de l’Union européenne pendant vingt ans et publié de nombreux ouvrages sur les techniques de communication, traduits en plusieurs langues. Elle est aussi l’auteure d’un essai sur la diversité culturelle européenne et l’origine de nos comportements.

10 Conseils utiles aux futurs dictateurs_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

lewis-lapham-portrait

Journaliste américain, fondateur de la très remarquée revue trimestrielle Lapham’s Quarterly, consacrée à l’histoire de la pensée et de la littérature, Lewis Lapham est reconnu comme l’un des journalistes, intellectuels
et écrivains américains les plus brillants et in uents de sa génération. Directeur de la rédaction du Harper’s magazine de 1976 à 2006, ce polémiste est également l’auteur d’une vingtaine de livres dont La Montagne des vanités : les secrets de Davos, Le Djihad américain ou encore L’Amérique bâillonnée (éditions Saint-Simon). Il vit à New York.

Le Djihad américain_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

L'Amérique bâillonnée_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

le-temps-des-fous-couv

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Mandelbaum Michael portrait

Michael Mandelbaum est professeur en politique étrangère américaine à la Johns Hopkins School of Advanced International Studies (SAIS) à Washington. Il a écrit une douzaine d’ouvrages sur la politique étrangère américaine, parmi lesquels figure The Ideas That Conquered the World.

Back in the USA_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

matthias Matussek portrait

Matthias Matussek (né le 9 mars 1954 à Münster) est un journaliste et écrivain allemand.

Nous les Allemands_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Henry Louis Mencken portrait

Henry Louis mencken (1880-1956) est l’une des figures de proue de la presse et des lettres américaines du xxe siècle.

Comment peut-on être américain_small

Arthur miller portrait

Arthur Miller, né à New York en 1915, est l’un des plus importants dramaturges et intellectuels américains du XXe siècle. Il est l’auteur, notamment, de Mort d’un commis voyageur, qui lui a valu le prix Pulitzer en 1949, et des Sorcières de Salem. Dans cet essai inédit, qui vient de paraître aux États-Unis, Arthur Miller se saisit avec talent et humour du « jeu » d’acteur de ces comédiens qui nous gouvernent. À défaut de les diriger, il les démasque !

Ces comédiens qui nous gouvernent_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

john j miller portrait

John J. Miller, journaliste polémiste américain, est le correspondant à Washington pour la politique intérieure du magazine National Review. Il écrit régulièrement pour le New York Times, le Wall Street Journal, le Reader’s Digest, The New Republic, le Boston Globe, le New York Post et le New Criterio.

Maudits Français_small

Leonard Mlodinow portrait

Membre de la Société américaine de physique. Il a soutenu de nombreux travaux à l’université de Berkeley et a longtemps enseigné la physique à l’Institut technologique de Californie. Il a été l’un des artisans du développement des cédéroms pour enfants chez Disney et a participé pendant plusieurs années à l’écriture de scénarios de séries télévisées telles que Star Trek : The Next Generation et Mac Gyver. Aujourd’hui, il est vice-président d’une start-up aux États-Unis. Il vit à New York.

Dans l'œil du compas_small
VOIR LA REVUE DE PRESSE

mark molesky portrait

Docteur en histoire de l’université de Harvard, où il a également enseigné, Mark Molesky est maître de conférences à l’université Seton Hall.

Maudits Français_small

pierre moussa portrait

Pierre Moussa, ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé des lettres devenu inspecteur des finances, a dirigé le département Afrique de la Banque mondiale puis présidé le groupe Paribas. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Notre aventure humaine (Grasset, 2005). Il préside depuis 1999 la Fondation pour l’entreprise africaine.

Les 25 empires du désert_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Myers, Bryan Reynolds portrait

B.R. Myers est né en 1963 dans le New Jersey et a grandi aux Bermudes, en Afrique du Sud et en Allemagne. Docteur en études nord-coréennes de l’université de Tübingen, en Allemagne, il vit en Corée du Sud, où il dirige le Département d’études internationales de l’université Dongseo. Il collabore à la revue The Atlantic et écrit régulièrement sur la Corée du Nord dans le New York Times et le Wall Street Journal.

La race des purs_small

Nichols John portrait

Journaliste politique américain, il a couvert quatre élections présidentielles aux États-Unis et interviewé plusieurs fois Bill Clinton et George W. Bush. Collaborateur régulier du New York Times et du Chicago Tribune et correspondant à Washington du Nation, il dirige le mouvement Free Press pour la réforme des médias.

Le vice au pouvoir - La biographie de Dick Cheney_small

Jeremy PAxman portrait

Né dans le Yorkshire en 1950, Jeremy Paxman vit à Londres. Diplômé de Cambridge, il a débuté sa brillante carrière journalistique comme correspondant à l’étranger de Panorama et de Tonight, avant de rejoindre la BBC en 1988. Auteur de plusieurs livres à succès, il est respecté par ses pairs et redouté par ses invités. Il présente le Newsnight, le grand rendez-vous d’information de la BBC 2.

Les Anglais Portrait d'un peuple_small

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Peter Pomerantsev portrait

Né à Londres en 1977, de parents russes émigrés, Peter Pomerantsev a passé neuf ans à Moscou jusqu’en 2010 comme réalisateur de documentaires et d’émissions à succès (« Comment épouser un millionnaire ? »). Il a été au coeur du complexe médiatique russe, dont il a exploré les rouages et déchiffré les liens avec le Kremlin. Il écrit dans le London Review of Books, l’Atlantic, Newsweek/Daily Beast, Foreign Policy, Le Monde Diplomatique, le Financial Times et le New Yorker.

rien n'est vrai couv

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Quiggin, John

John Quiggin, né en 1956, économiste australien, est professeur d’économie à l’université de Queensland en Australie. Il collabore à l’Australian Financial Review, le plus important quotidien économique du pays. « Un écrivain d’une éloquence incroyable à l’origine d’une puissante démonstration. » Financial Times « Quiggin explique avec élégance, lucidité et un humour de pince-sans-rire comment les idées mortes fonctionnent en réseau : en tuer une provoque la chute d’une autre dans une sorte d’effet domino pour les zombies. » The Guardian

Economie Zombie
Janvier 2013

Economie Zombie_small
Economie Zombie
Pourquoi les mauvaises idées ont la vie dure

John Quiggin

Date de parution : Janvier 2013
Nombre de pages : 200
ISBN-13: 978-2915134605
Prix : 19,80 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Les idées ont la vie dure et survivent souvent à leurs initiateurs. Certaines perdurent parce qu’elles sont utiles. Mais il en est d’autres manifestement fausses et dangereuses qui sont pourtant impossibles à éradiquer et trouvent toujours le moyen de resurgir. Comme le constate le prix Nobel Paul Krugman, ces idées ne sont ni vivantes ni mortes. Ce sont des idées zombies. D’où le titre de cet ouvrage.

John Quiggin, dans une analyse fouillée et argumentée des errements de la science économique, démonte toutes ces belles constructions et dissèque une série de théories que le spectaculaire fiasco de la dernière crise mondiale aurait dû discréditer à jamais. Dans le camp des keynésiens, ce chasseur de zombies propose au lecteur une alternative au « libéralisme de marché » débridé, afin d’éviter que ne se produisent d’autres crises, plus graves encore que la précédente.

Revel, Claude

Claude Revel est énarque, diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et de Droit des affaires, conseillère du Commerce extérieur de la France. Elle a fondé un cabinet spécialisé dans la diplomatie d’entreprise et les stratégies internationales d’influence, dont elle est un expert reconnu internationalement. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels « La Gouvemance mondiale a commencé » (Ellipses, juin 2006) et, comme coauteur, « L’autre guerre des États-Unis » (Robert Laffont, mars 2005)

Nous et le reste du monde
Mai 2008

Nous et le reste du monde_small
Nous et le reste du monde
Les vrais atouts de la France dans la mondialisation

Claude Revel

Date de parution : Mai 2008
Nombre de pages : 250
ISBN-13: 978-2915134315
Prix : 18 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Elle se préparait dans l’ombre depuis trente ans. Elle a fini par arriver. Elle s’est invitée en France, prenant de court les dirigeants de tous bords. La mondialisation, car c’est d’elle qu’il s’agit, n’est pas seulement économique et financière. Elle provoque une compétition très nouvelle, celle des systèmes de pensée, des visions politiques et des cultures. La France est elle encore dans ta course ? Aujourd’hui, le « modèle français » est grippé. Au-delà des discours et des postures, il est temps que nos dirigeants prennent leurs responsabilités et la pleine mesure de la mondialisation pour renforcer l’influence de notre pays. Car la France, qui possède de nombreux atouts mondialement reconnus, peut affirmer ses différences sans pour autant se mettre à l’écart du monde. À une triple condition : Que les Français soient informés de l’état réel du monde, des règles qui le gouvernent et des nouveaux acteurs de la société mondialisée. Que nos élites passent de l’autocritique à l’autorévolution, c’est-à-dire à un véritable changement de comportement et d’état d’esprit face à la compétition internationale qui règne tant dans les milieux économiques que dans le monde des idées. Que la France apprenne à convaincre ses partenaires au lieu de « décréter » la supériorité de son modèle sans jamais la démontrer.

Rohatyn, Felix

Felix Rohatyn, né à Vienne en 1928, quitte l’Autriche en 1935 pour la France. En 1940, le régime de Vichy l’oblige à gagner Casablanca, Lisbonne, puis Rio de Janeiro. En 1942, il parvient aux Etats-Unis, où il obtient sa nationalité en 1947. Licencié de physique en 1949, il rejoint l’armée américaine et sert deux ans en Allemagne pendant la guerre de Corée. Il entre alors à la banque Lazard, où il dirigera la branche américaine. Dans les années 70, il dirige le sauvetage de New York de sa faillite financière et, en 1997, Bill Clinton le nomme ambassadeur des Etats-Unis en France. En 2001, il crée sa propre société de conseil et en 2010, il est rappelé par la banque Lazard pour devenir conseiller spécial de son président.

Ces hommes qui ont fait l’Amérique
Mai 2010

Ces hommes qui ont fait l'Amérique_small
Ces hommes qui ont fait l’Amérique
Felix Rohatyn

Date de parution : Mai 2010
Nombre de pages : 204
ISBN-13: 978-2915134469
Prix : 23 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

L’histoire de l’Amérique a été façonnée par des dirigeants courageux qui ont eu la clairvoyance et l’audace d’investir dans l’avenir de leur pays. C’est une leçon que les Américains ne peuvent pas se permettre d’ignorer, à un moment où ils se trouvent aux prises avec les complexités du XXIe siècle aussi bien chez eux qu’à l’étranger. Ce livre retrace dix épisodes de l’histoire américaine qui, bien que survenus à des époques et dans des circonstances très différentes, illustrent comment des investissements nationaux engagés par des hommes déterminés ont contribué à bâtir une Amérique meilleure. Ces dix exemples prouvent que, contrairement à ce que proclament aujourd’hui de nombreux idéologues opposés à toute intervention de l’Etat, les investissements publics à grande échelle portent bel et bien leurs fruits, avec souvent de remarquables résultats à long terme. L’Amérique a été construite, génération après génération , par des hommes qui nourrissaient la vision d’un pays plus sûr et plus prospère et qui ont eu recours à la puissance et aux ressources du gouvernement fédéral pour faire de cet idéal une réalité. Ce livre met en lumière une stratégie générale qui, à de multiples reprises, au fil des siècles, a fait la preuve de son efficacité : les investissements publics ne sont pas du gaspillage, ce sont des dépenses utiles dont les bénéfices, tangibles et intangibles, sont profonds et durables. Le temps est venu de renouer avec la tradition volontariste de l’investissement public.

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Un banquier dans le siècle
Octobre 2011

Un banquier dans le siècle_small
Un banquier dans le siècle
L’homme qui a sauvé New York de la faillite

Felix Rohatyn

Date de parution : octobre 2011
Nombre de pages : 331
ISBN-13: 978-2915134544
Prix : 23 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Extrait du prologue

C’est une cigarette, j’en serai toujours convaincu, qui m’a sauvé la vie. J’avais douze ans, on était en 1940, et ma famille – ma mère, ma grand-mère et notre fidèle cuisinière polonaise – et moi tentions, la peur au ventre, de traverser la France occupée pour rejoindre le Sud du pays. Avec quelques matelas empilés sur le toit de notre voiture, nous avions quitté Paris en nourrissant le vague projet de passer d’une manière ou d’une autre la frontière espagnole. Notre «fortune» se résumait à une poignée de bons d’essence et quelques tubes de pâte dentifrice Kolynos que j’avais, sur l’ordre de ma mère, vidés puis soigneusement bourrés de dizaines de pièces d’or.
La route pour sortir de Paris était un cauchemar. A perte de vue s’étirait un flot grouillant de réfugiés, une mêlée confuse d’automobiles, de voitures à cheval, de bicyclettes et de malheureux qui n’avaient eu d’autre choix que de partir à pied. Nous ne progressions que de quelques kilomètres par jour, tenaillés par la peur de tomber sur un poste de contrôle allemand. Nous étions juifs ; et les rumeurs sur ce qui se passait au «camp d’internement» de Dachau, près de Munich, nous avaient frappés de terreur. Je n’avais aucun doute sur le sort que les nazis réservaient à ma famille.
Retourner dans la capitale sous occupation allemande nous condamnerait, nous en étions sûrs, à une mort certaine.
Avec sa ténacité habituelle, ma mère a donc quitté la route principale et improvisé un itinéraire vers le sud par des petites routes non indiquées et des pistes cabossées. Après trois jours épuisants, nous sommes arrivés à Biarritz, où on nous a informés que la frontière espagnole était fermée. Peu après avoir appris cette nouvelle décourageante, nous avons assisté à un spectacle qui a aggravé un peu plus le désespoir de ma mère et mes propres craintes : des colonnes de soldats allemands bottés défilaient d’un pas martial le long des boulevards de la ville. Cette scène nous a glacé le sang.
Nous sommes repartis; notre objectif était désormais le port de Marseille, où nous espérions embarquer sur un bateau à destination de Casablanca. Par un chemin de fortune qui serpentait à travers une épaisse forêt, nous avons roulé en direction de Marseille avec une rapidité étonnante. A chaque heure qui passait sans incident, notre optimisme grandissait. Bientôt, pensions-nous, nous retrouverions mon beau-père et prendrions la mer vers l’Afrique du Nord. Ce n’était plus qu’une question de temps.
Enfin, nous sommes sortis de la forêt et avons rejoint une longue file de véhicules. Ce n’est qu’après avoir roulé un peu que nous avons découvert que les voitures se dirigeaient vers un barrage militaire allemand. Affolée, ma mère a tenté de faire demi-tour. C’était impossible, nous étions solidement bloqués dans la file.

Ruiz-Domènec, José Enrique

José Enrique Ruiz-Domènec, né en 1948 à Grenade, diplômé en histoire médiévale, conférencier au Collège de France et à l’Ecole des Hautes Etudes, il dirige désormais l’Institut des Hautes Études médiévales de l’Université autonome de Barcelone. Il a réalisé des documentaires pour la télévision espagnole et collabore au journal La Vanguardia.

Le grand roman de notre histoire
Mars 2013

 

Le grand roman de notre histoire_small
Le grand roman de notre histoire
2 000 ans de guerres et de passions

José Enrique Ruiz-Domènec

Date de parution : Mars 2013
Nombre de pages : 344
ISBN-13: 978-2915134612
Prix : 21,80 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

La nuit de la Saint-Sylvestre de l’an 406, le Rhin gela. Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants se lancèrent au-dessus du fleuve et la glace supporta le poids des chariots. Ce fait marqua le début des invasions barbares en Occident. L’Empire romain s’effondre, l’Europe est née.

« Parmi les grands livres récemment publiés, voici un texte séduisant et très ambitieux qui nous propose un voyage à travers plus de trois siècles… Il est écrit par un médiéviste qui sait écrire avec la plume d’un journaliste. Commençant comme Stefan Zweig, Ruiz Domènec condense l’héritage européen dans ses racines chrétiennes, une culture et un espace communs, un esprit scientifique, la séparation de l’Église et de l’État, l’évolution des formes de gouvernance… Plus on approfondit cette façon de faire de l’histoire, plus on saisit ce qui réunit une cathédrale gothique, un tableau de Rembrandt ou Picasso, un concert de Mozart et un train à grande vitesse. Magistral ! »
Xavier Vidal Folch, El Pais.

Pour croire en l’Europe, il faut lire l’Espagnol José Enrique Ruiz-Domènec. Dans une fresque épique, Le Grand Roman de notre histoire, il retrace ce que tous les écoliers d’Europe devraient apprendre : leur histoire commune, unique. Cela rend optimiste. »
Alain Frachon, Le Monde le 2/05/2013

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Thierry Saussez est un conseiller en communication. Ancien Président de l’agence Image et Stratégie Europe, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, il est aussi le fondateur du Printemps de l’Optimisme.

50 bonnes raisons de choisir l’optimisme

240x313 50 BONNES RAISONS
DE CHOISIR L’OPTIMISME
Thierry Saussez

  • Mars 2015
  • Date de parution : 18 mars 2015
  • Nombre de pages :
  • Prix : 15  €
  • imagesISBN 13: 9782915134872

fnac

 

La vie a été plutôt belle avec moi. J’ai toujours été heureux dans mon univers personnel et familial. J’ai réussi mon parcours professionnel. J’ai eu cette chance de pouvoir rester fidèle à mes engagements de jeunesse. J’ai milité, je me suis engagé, j’ai servi les autres autant que j’ai pu.
À chaque étape, j’ai été confronté à ce paradoxe français d’une confiance individuelle très forte et d’une défiance collective qui fait de nous le peuple le plus pessimiste du monde.
C’est sur ce front que j’ai décidé d’agir, d’écrire, de fonder le Printemps de l’optimisme. Il s’agit rien moins que de lutter contre la sinistrose et le catastrophisme. Et, c’est peut-être l’essentiel de ce livre, ils nuisent à notre santé, à notre assurance et à notre relation aux autres. Ils gâchent nos atouts. Ils plombent notre élan et ne construisent rien.
J’ai tiré ces conseils de mon expérience, mes succès comme mes échecs, et de mes rencontres avec celles et ceux qui promeuvent l’optimisme comme une nécessité vitale.
Positivez, c’est contagieux !

VOIR LA REVUE DE PRESSE

 

Sabouret, Jean-François

La Dynamique du Japon
Septembre 2005

La Dynamique du Japon_small
La Dynamique du Japon
Histoire de la première modernité d’Asie

Jean-François Sabouret

Date de parution : Septembre 2005
Nombre de pages : 432
ISBN-13: 978-2915134216
Prix : 25 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

En avril 2003, Jean Daniel, journaliste, écrivain, directeur-fondateur du Nouvel Observateur, décidait de confier la plupart de ses manuscrits à la Bibliothèque nationale de France. Occasion pour Jean-Noël Jeanneney, président de la Grande Bibliothèque, d’inviter les amis de Jean Daniel à se rassembler autour de lui.
Loin d’un exercice convenu et révérencieux, leurs témoignages, savoureux et érudits, apportent leur lot d’analyses en profondeur, mais aussi d’indiscrétions, sinon de révélations. Connaît-on assez, demande notamment François Nourissier, le trio méditerranéen, intensément allègre, seigneurial et pathétique, que Jean Daniel formait avec Albert Camus et Jules Roy ? Ou sa fidélité au général de Gaulle, soulignée par Jean Lacouture et qui ira jusqu’à l’opposer, en 1958, à son maître Pierre Mendès France ?
Ce Français d’Algérie élevé parmi dix frères et soeurs sous l’autorité d’un patriarche pieux, devenu une référence intellectuelle de gauche, a choisi depuis longtemps d’affronter la complexité de l’Histoire. À ses risques et périls, car, selon Pierre Nora, un grand témoin engagé, pour peu qu’il ait été gidien dans son adolescence, sait accueillir et épouser tous les contraires. Comme disait Gide, il n’abonde pas toujours dans son sens. Quitte à se mettre en dissidence contre lui-même et son camp. D’où l’intérêt de ses prises de position, jadis sur l’Algérie et le Proche-Orient, aujourd’hui sur les États-Unis, l’Europe et l’Irak. Comme sur le conflit permanent entre l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité.
À travers l’itinéraire multiple de Jean Daniel, on croise tous les grands débats de notre société contemporaine et l’on fréquente à nouveau Clavel, Sartre et Foucault. Et dans un monde que l’on dit en manque de repères, sa démarche intéresse, qui recherche le salut non pas par la foi, mais par la pratique assidue du « questionnement ».

Journaliste américain né en 1959, Ron Suskind reçoit le Prix Pulitzer en 1995 et vit à Washington. Il a été le chef de service politique du Wall Street Journal de 1993 à 2000. Il collabore aujourd’hui avec le New York Times Magazine et Esquire.

Le roman noir de la Maison-Blanche_smallObama La vérité_small

Schlöndorff, Volker

Né en Allemagne en 1939, Volker Schlöndorff est élevé en Bretagne dès 1956. Après son bac, il part à Paris étudier à Sciences Po et commence à travailler comme assistant des cinéastes Louis Malle, Jean-Pierre Melville et Alain Resnais. Après ses succès comme metteur en scène, avec notamment L’Honneur perdu de Katharina Blum, il reçoit la palme d’or à Cannes pour Le Tambour. Il est l’auteur du livre Tambour battant : Mémoires de Volker Schlöndorff aux éditions Flammarion.

La mer à l’aube
Mars 2012

La mer à l'aube_small
La mer à l’aube
Les dernières heures de Guy Môquet

Volker Schlöndorff

Date de parution : Mars 2012
Nombre de pages : 143
ISBN-13: 978-2915134582
Prix : 13.50 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Nantes, un coup de feu retentit. Un officier allemand s’effondre.
Deux heures plus tard, la sentence tombe : Hitler exige en représailles l’exécution de 150 otages.

A Paris, le général Otto von Stülpnagel, chef des forces d’occupation allemandes en France, demande au capitaine Ernst Jünger de retranscrire, heure par heure, les événements qui suivront cette décision. Et la machine infernale, implacable, se met en place. Les otages, parqués dans la baraque d’un camp à Châteaubriant, en Bretagne, ont encore quelques minutes, pour faire leurs adieux aux êtres qui leur sont si chers : « Ma petite maman chérie, mon tout petit frère adoré, mon petit papa aimé, Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est que ma mort serve à quelque chose. […]»

Il leur reste deux heures à vivre.

Volker Schlöndorff raconte cet événement qui a donné à la France la force de se battre en s’appuyant sur les carnets du célèbre écrivain Ernst Jünger, non encore traduits en français : les dernières heures du jeune Guy Môquet, 17 ans, du syndicaliste Jean-Pierre Timbaud et de leurs compagnons. L’attente, la peur, le courage des hommes face à leur destin, mais aussi les doutes des bourreaux. Dans ce livre, l’auteur s’efface devant la violence émotionnelle de ces trente-trois heures tragiques, qui condensent l’épopée du courage et de la condition humaine.
Né en Allemagne en 1939, Volker Schlöndorff est élevé en Bretagne dès 1956. Après son bac, il part à Paris étudier à Sciences Po et commence à travailler comme assistant des cinéastes Louis Malle, Jean-Pierre Melville et Alain Resnais. Après ses succès comme metteur en scène, avec notamment L’Honneur perdu de Katharina Blum, il reçoit la palme d’or à Cannes pour Le Tambour. Il est l’auteur du livre Tambour battant : Mémoires de Volker Schlöndorff aux éditions Flammarion.

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Sciora, Romuald

A la maison de verre
Septembre 2006

A la maison de verre_small
A la maison de verre
L’Onu et ses secrétaires généraux

Romuald Sciora Romuald Sciora Romuald Sciora
Préface de Jacques Chirac

Date de parution : Septembre 2006
Nombre de pages : 528
ISBN-13: 978-2915134223
Prix : 24 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

 » Etre secrétaire général des Nations Unies est un engagement qui ne connaît aucun répit. Seul dans la décision, le secrétaire général est à la fois arbitre et acteur… Il est une des expressions de cette conscience citoyenne mondiale qui s’affirme à mesure que se démultiplient les échanges internationaux.  » Au moment où les Nations unies se dotent d’un nouveau secrétaire général, un ouvrage incontournable qui laisse éclater certaines vérités. Une véritable fresque qui permet de revivre soixante ans d’histoire et de mieux comprendre le fonctionnement interne d’une organisation appelée à jouer chaque jour un rôle plus important.

Soros, George

Le grand désordre mondial
Novembre 2006

Le grand désordre mondial_small
Le grand désordre mondial
George Soros

Date de parution : Novembre 2006
Nombre de pages : 216
ISBN-13: 978-2915134278
Prix : 19,50 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Le grand désordre mondial
Le monde selon Soros. George Soros a gagné des millions de dollars en anticipant des variations sismiques sur les marchés financiers, et il a utilisé cet argent pour tenter de changer le monde. Ce financier philanthrope propose ici une analyse débridée et percutante de son pays : pour lui, le salut de l’Amérique passe par un changement d’opinion radical et par un renoncement à la guerre contre la terreur. Préoccupé par le désordre politique actuel, mais aussi par les problèmes liés à l’écologie et par le rôle de l’Europe dans l’équilibre mondial, Soros revient sur l’ensemble de son parcours, à la lumière de ses dernières expériences. Il livre aujourd’hui son ouvrage le plus achevé.
« Génial et puissant… ce qui le rend si impressionnant, c’est peut-être l’humanité qu’il introduit dans sa pensée, et qui contamine tout ce qu’il touche. » (New York Review of Books)
« Polémique et réfléchi, un modèle de réflexion pour les futurs candidats à la présidentielle qui s’interrogent sur la place de l’Amérique dans le monde » ( Los Angeles Times Book Review)
« L’investisseur légendaire et fondateur de l’Open Society Institute nous offre de pénétrer le sens du mot “liberté” et de comprendre comment les sociétés peuvent le mieux la défendre. » (Public Affairs)

L’AUTEUR
George Soros, né en Hongrie en 1930, survit à l’occupation nazie de Budapest. Il part pour l’Angleterre en 1947, et y découvre la pensée de Karl Popper à la London School of Economics. En 1956, il s’installe aux États-Unis et se constitue une immense fortune par le biais de fonds d’investissements qu’il crée. Philanthrope et désireux de peser sur le cours du monde, il fonde l’Open Society Institute. George Soros est l’auteur de plusieurs best-sellers, dont L’Alchimie de la finance (Valor, 1998), La Crise du capitalisme mondial (Omnibus, 1999), Guide critique de la mondialisation (Plon, 2002) et Pour l’Amérique contre Bush (Dunod, 2004, avec Larry Cohen).

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Stoffaës, Christian

Psychanalyse de l’antilibéralisme
Août 2006

Psychanalyse de l'antilibéralisme_small
Psychanalyse de l’antilibéralisme
Les Français ont-il raison d’avoir peur

Christian Stoffaës

Date de parution : Août 2006
Nombre de pages : 284
ISBN-13: 978-2915134247
Prix : 20 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Le débat intellectuel et public français cherche ses nouveaux repères. Après l’échec des régimes communistes, les idées marxistes sont aujourd’hui frappées de discrédit. Leur emprise s’est relâchée : les substituts altermondialiste ou populiste ne sont pas les seules alternatives…

Publié en association avec l’Institut d’Histoire de l’Industrie

Stone, Oliver

 

Oliver Stone est né le 15 septembre 1946 à New York. Il est réalisateur, scénariste et producteur américain.

Les crimes cachés des présidents
Janvier 2014

couvSTONE

Une autre histoire de l’Amériquecouv oliver stone

Oliver Stone

Date de parution : Janvier 2014
Nombre de pages : 276
ISBN: 978-2915134711
Prix : 21.80 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Responsable du lancement de la bombe atomique sur Hiroshima (60 000 morts) et Nagasaki (80 000 morts), Harry S. Truman se vantait de ne jamais avoir éprouvé le moindre remords. À un journaliste qui lui demandait si la décision avait été moralement difficile à prendre, il répondit en claquant des doigts : « Je l’ai fait comme ça. » Trente ans plus tard, l’offensive du Vietcong pulvérisa l’armée sud-vietnamienne. Richard Nixon envisagea de faire sauter les digues et les centrales électriques. « Au risque de noyer deux cent mille personnes ? », objecta Henry Kissinger. Réponse de Nixon : « Non, je préférerais utiliser la bombe atomique. » « Je crois que ce serait quand même un peu excessif », répondit Kissinger. « La bombe, ça vous gêne ? Allons Henry, un peu de largeur de vue, bon sang ! », rétorqua Nixon.

Ces confessions donnent la mesure de la responsabilité historique des présidents américains. Inconscients, parfois criminels par procuration, souvent sous influence de « faucons », comme l’a encore montré la dernière guerre d’Irak, avec ses 200 000 morts. Démystificatrice, provocatrice, cette vaste fresque de l’histoire contemporaine de l’Amérique, qui remet en cause sa légitimité sur la scène internationale, a déclenché une importante controverse.

Les auteurs pour le livre comme pour la série TV, ont analysé dans leurs moindres détails les archives américaines, russes, anglaises, allemandes et japonaises.

 

LES AUTEURS

Oliver Stone, réalisateur américain, a gagné de nombreux prix grâce à des films cultes comme Platoon, Wall Street, JFK, Tueurs Nés, Salvador et W. Son dernier ouvrage, coécrit avec Peter Kuznick, a donné lieu à une série documentaire aux États-Unis, diffusée en France à partir de janvier 2014 sur la chaîne Planète +.

Peter Kuznick est professeur d’histoire et directeur de l’Institut d’Études nucléaires à l’Université américaine (Washington DC). Il est l’auteur de nombreux ouvrages de sciences politiques et s’intéresse particulièrement à la Guerre froide et à l’histoire du nucléaire.

                                                            VOIR LA REVUE DE PRESSE

                                                        VOIR LES NOTES DE L’EDITEUR

Acheter l’ouvrage

Stothard, Peter
Ancien directeur du Times, actuellement rédacteur en chef du Times Literary Supplement, Peter Stothard, 52 ans, est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur la politique et la littérature classique.

30 Jours au cœur du système Blair
Novembre 2003

30 Jours au cœur du système Blair_small
30 Jours au cœur du système Blair
Downing Street en guerre

Peter Stothard

Date de parution : Novembre 2003
Nombre de pages : 314
Prix : 17,50 €

« Monsieur le Premier ministre, voici votre cadeau de cinquantième anniversaire : Peter Stothard va vous suivre pendant cinquante jours.» C’est ainsi qu’Alastair Campbell, le plus proche conseiller de Tony Blair, annonce à son patron qu’un des grands journalistes du Royaume va camper au quotidien dans l’intimité du pouvoir. Au plus fort de la crise irakienne du printemps 2003, puis pendant la guerre-éclair qui éliminera le régime de Saddam Hussein.
Peter Stothard va finalement cohabiter avec Tony Blair pendant trente jours. Au moment où celui-ci, acculé, joue sa survie politique face à l’opposition de certains de ses ministres, de ses camarades du parti travailliste, d’un grand nombre de ses concitoyens et de ses plus proches partenaires européens. Trente jours extra-ordinaires pendant lesquels l’ancien directeur du Times va suivre sans relâche le Premier ministre britannique : dans ses séances de travail avec ses fidèles conseillers, dans son intimité familiale, dans ses rencontres avec Bush à Camp David, en Irlande et aux Açores, dans ses orages avec Jacques Chirac et la diplomatie française.
Cette chronique palpitante plonge le lecteur au coeur du système Blair. Aux côtés de Peter Stothard, nous partageons la vie quotidienne d’un grand leader politique qui affronte le défi le plus important de sa carrière. Au-delà de sa contribution à l’histoire, ce document exclusif nous dit tout sur le fonctionnement de Downing Street, le style de gouvernement de Tony Blair, son mécanisme décisionnel.

VOIR LA REVUE DE PRESSE

von Donnersmarck, Florian Henckel

Florian Henckel von Donnersmarck, né à Cologne en 1973, a grandi entre New-York, Berlin, Francfort et Bruxelles. Après des études de russe à l’Institut national de Leningrad (Saint-Pétersbourg), il entre en sciences politiques, philosophie et économie à l’université d’Oxford, puis intègre l’École supérieure de cinéma et de télévision de Munich. Das Leben der anderen (La Vie des autres), qu’il a écrit et réalisé, est son premier long-métrage. Il vit aujourd’hui entre Los-Angeles et Berlin

La Vie des autres
Mai 2008

La Vie des autres_small
La Vie des autres
Le film qu’il faut lire

Florian Henckel von Donnersmarck

Date de parution : Mai 2008
Nombre de pages : 188
ISBN-13: 978-2915134322
Prix : 12 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Dans l’Allemagne de l’Est des années 1980, le metteur en scène Georg Dreyman et sa compagne comédienne, portés par le succès sans se compromettre avec le régime ni prendre le risque de le contester publiquement, forment un couple exemplaire… jusqu’au jour où le caprice d’un ministre les précipite tous deux dans les griffes de la Stasi, la police politique est allemande. Wiesler, l’officier modèle qui enseigne les techniques d’interrogatoire permettant de prendre possession d’un être humain, de le percer à jour, est chargé de les espionner. Jusqu’où suivra t-il le système qu’il incarne dans la poursuite de son enquête ? Ce thriller palpitant qui plonge dans l’atmosphère d’une dictature et cette histoire d’amour tragique ont conquis un immense public. Le film a été primé dans le monde entier. Oscar du meilleur film étranger à Hollywood.

VOIR LA REVUE DE PRESSE

Zakaria, Fareed

Né en 1964 en Inde, Fareed Zakaria baigne très tôt dans la politique et te journalisme. Son père est membre du Parti du Congrès et sa mère, rédactrice en chef du Times of lndia. Il fait ses études à Yale et à Harvard, où il suit tes cours de Samuet Huntington et de Stanley Hoffmann. #0 Il débute sa carrière de journaliste américain au sein du magazine Foreign Affairs. Directeur de Newsweek International, il écrit également pour le New York Times, le Wall Streetjournal, le New Yorker et Slate Magazine. Il est aujourd’hui t’un des présentateurs vedette de [a chaîne d’information CNN, où il anime depuis juin 2008 te Fareed Zakaria GPS, [‘un des programmes télévisés tes plus suivis. Il vit à New York avec sa femme et leurs trois enfants.

L’Empire américain
Septembre 2009

L'Empire américain_small
L’Empire américain
L’heure du partage

Fareed Zakaria
Préface de Hubert Védrine

Date de parution : Septembre 2009
Nombre de pages : 266
ISBN-13: 978-2915134445
Prix : 23 €

Achat en ligne :saint-simon_buy-amazon

Ce livre n’annonce pas te déclin de l’Amérique. Il se penche plutôt sur l’ascension des autres: Chine, Inde et Brésil. À l’avenir, les États-Unis joueront moins un rôle de leader que d’arbitre et de négociateur. Et, pour cela, l’Amérique devra transformer en profondeur sa stratégie planétaire. L’Empire américain, l’heure du partage nous livre les clés pour comprendre les premiers gestes d’ouverture de la nouvelle administration américaine. Fareed Zakaria balaie au passage l’idée d’une planète aujourd’hui plus dangereuse qu’hier. L’intégrisme musulman est ainsi ramené à ses justes proportions : un phénomène géopolitique d’une ampleur bien plus réduite que naguère les totalitarismes européens ou la guerre froide. Il faut donc penser un monde avec les États-Unis, mais où l’Amérique n’est plus seule en tête.

VOIR LA REVUE DE PRESSE